La Défense (Hauts de Seine) – Forme Publique

Description

Attendre/s’abriter, déjeuner, se cultiver/travailler. Une réponse polyvalente pour trois usages qui s’appuie sur un constat : chacune de ces fonctionnalités présente un certain nombre de caractéristiques qui leur sont communes. Ces mobiliers doivent constituer des abris.
Ceux-ci doivent être identifiables, facilement repérables. Ils doivent répondre aux ambivalences « caché/vu », « intérieur/extérieur », « isolé/lié », « protégé/exposé ». Plutôt que des objets, ils sont des « espaces-objets », capables de définir des lieux qui pourront être « habités ».

Ces caractéristiques en font des éléments qui deviendront des points de repère sur l’espace monumental de la dalle, points de repère dont le langage devra s’intégrer au site et à son environnement, sans rivaliser avec celui-ci, ni même tenter de le faire.

Partenaire : Arnaud CANIZARES